26 janvier 2015

tribade

Classé dans : Vocabulaire — Français_Dictionnaire simple @ 12 h 44 min

tribade

[3]

tribade  n. f.
Lesbienne. Mot emprunté du grec. [1] [2]
C’était une tribade, qui n’aimait des plaisirs de l’amour que ceux que lui donnait la femme — (Goncourt)
◊ Entrer dans un bordel pour demander une tribade. (Pierre Louÿs)
Telles femmes qui aiment cet exercice ne veulent souffrir les hommes, mais s’adonnent à d’autres femmes, ainsi que les hommes mêmes, s’appellent tribades, mot grec dérivé, ainsi que j’ai appris des Grecs, de τρίβω, τρίβειν, qui est autant à dire que fricare, frayer, ou friquer, ou s’entrefrotter. — Brantôme, Vies des dames galantes, 1666, éd. Gallimard, 1995.
La belle vierge Camille, belle et généreuse,(…)  vint trouver <Turnus> seulement avec trois fort honnêtes et belles dames de ses compagnes, qu’elle avait élues pour ses grandes amies et fidèles confidentes, et tribades pensez, et pour friquarelle ; et pour l’honneur en tous lieux s’en servait, comme dit Virgile <dans l’Énéide> (…). ibid.
J’ai ouï conter à feu M. de Clermont-Tallard le jeune, qui mourut à La Rochelle, qu’étant petit garçon, (…) à Toulouse [avec la Cour]  étudiant avec son maître dans son cabinet, et étant assis dans un coin à part, il vit, par une petite fente ( …) , dans un autre cabinet, deux fort grandes dames, toutes retroussées et leurs caleçons bas, se coucher l’une sur l’autre, s’entrebaiser en forme de colombe, se frotter, s’entrefriquer, bref, se remuer fort, paillarder, et imiter les hommes; et dura leur ébattement près d’une bonne heure, s’étant si très-fort échauffées et lassées, qu’elles en demeurèrent si rouges et si en eau, bien qu’il fit grand froid, qu’elles n’en purent plus et furent contraintes de se reposer autant; et disait qu’il vit jouer ce jeu quelques autres jours, tant que la Cour fut là, de même façon; et oncques plus n’eut-il la commodité de voir cet ébattement, d’autant que ce lieu le favorisait en cela, et aux autres il ne put.
— Brantôme, Vies des dames galantes, 1666.

◊ TRIBADE, s. f. (Gram.) femme qui a de la passion pour une autre femme ; espèce de dépravation particulière aussi inexplicable que celle qui enflamme un homme pour un autre homme. — L’Encyclopédie, 1re éd. 1751 (Tome 16, p. 617).

Tandis que mes mains se lassaient à ranimer ma puissance éteinte, je m’abîmais les yeux à contempler la scène qui me jetait dans un si horrible désordre.
Les poses étaient changées. Mes tribades se tenaient enfourchées l’une dans l’autre, cherchant à mêler leurs duvets touffus, à frotter leurs parties ensemble. Elles s’attaquaient, se refoulaient avec  un acharnement et une vigueur que l’approche du plaisir peut seul donner à des femmes. — Musset, Gamiani  ou « Deux nuits d’excès », 1833.

Ah ! loin d’outrager la nature, persuadons-nous bien, au contraire, que le sodomite et la tribade la servent, en se refusant opiniâtrement à une conjonction dont il ne résulte qu’une progéniture fastidieuse pour elle. —Sade, La Philosophie dans le boudoir, 1795.

[4]

[4]

↑lesbienne, fricatrice, frotteuse.
↑ chipette, éplucheuse de lentilles, gazon (Argot)
↑ tribadisme, lesbianisme, saphisme ; amours saphiques, fricarelle (vx).

Références
* (XVIIIe siècle) Femme qui abuse d’une autre femme. Académie 4ème édition, Académie 5ème édition (1798). (XIXe siècle) Femme qui abuse de son sexe avec une autre femme. Académie 6ème édition (1835); Femme qui abuse de son sexe avec une autre femme. — Le Littré (1880); Femme qui a des goûts contre nature. Académie 8ème édition.

↑ Encyclopédie universelle (tribade)

[1] A. Bailly,    Bailly, p. 1957 τρἰϐω  I, 3 au sens obscène  (τρἰϐω)
[2] LSJ. sur le site Perseus (τρἰϐω > to rub)
[3] Paul Avril, ill. Les sonnets luxurieux (de Pierre l’Arétin), 1892.
[4] Ill. pour Musset, Gamiani  ou « Deux nuits d’excès », 1833.

↑ ► Brantôme Musset Sade  ↑► Lesbos

<> 25.08.2015

Laisser un commentaire

Vivrelaviesimplement |
Aeternam Journal |
Arrière Toute ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fictionmania
| Une vie de famille sous Lou...
| Une phrase, voire plus..